Formalités de changement d’adresse lors d’un déménagement

Formalités de changement d'adresse lors d'un déménagementLocataire ou propriétaire, faire un déménagement nécessite toujours de multiples formalités à suivre afin de prévenir un nouveau changement d’adresse. Evidemment, il faudra signaler aux organismes publics ou privés qui vous seront utiles avant et après votre déménagement. Avant de changer d’adresse, il vous faudra donc suivre plusieurs étapes importantes et tout au moins faire un point deux mois précédant le déménagement. Pour cela, il est nécessaire de prévenir les fournisseurs d’électricité, de gaz, d’eau, de téléphone mais aussi d’accès internet. Après cela, aviser la CAF, le service de sécurité sociale, d’immatriculation des véhicules, et les impôts (http://www.impots.gouv.fr/portal/static/). Concernant les organismes privés, il sera de gré d’informer votre banque, l’école, la mutuelle, les différentes assurances, la caisse de retraite ou aussi la caisse d’épargne salariale, etc.

Quelles sont les formalités de changement d’adresse à accomplir après un déménagement ?

Juste après avoir déménagé, il faudra s’inscrire sur les listes électorales de votre nouvelle commune. En effet, il est obligatoire de déclarer à la préfecture ou la sous-préfecture votre changement d’adresse sous un délai d’un mois afin de modifier la carte grise du véhicule ou le changement d’immatriculation. Toutefois, le changement d’adresse fera aussi effet sur la carte nationale d’identité ou le passeport. Le plus important sera aussi de vous inscrire sur les listes électorales de votre nouvelle mairie. Au cas où le déménagement se fera dans la même commune, vous devriez également le signaler. Ces démarches peuvent être effectuées à tout temps mais il ne faut pas les oublier.

Après cela, prévenir votre banque est obligatoire, que ce soit la Caisse d’Epargne ou les autres organismes où vous avez contracté un crédit. Ensuite vous devriez aussi avertir les services fiscaux. Cette démarche n’est pas urgente mais obligatoire. Il ne faudra pas oublier de transférer votre ligne téléphonique fixe, au cas où vous avez utilisez une ligne fixe.

Comment informer les différentes administrations d’un changement d’adresse ?

Pour s’inscrire sur la liste des électeurs dans votre nouvelle commune, la procédure est très simple, il vous suffit d’aller à la mairie et leur prévenir de votre nouvelle résidence et apporter des pièces justificatives telle la carte d’identité et un justificatif de votre nouveau logement. La mairie se chargera de tout le reste après cette démarche faite. Pour ce qui est de votre banque, vous allez obtenir vos nouveaux relevés de compte en prévenant à l’avance celle-ci et cela facilitera aussi l’impression de vos nouveaux chéquiers. Sinon, si vous voulez changer de banque, il existe des formulaires à remplir pour cette procédure et demander un transfert de vos dossiers.

En ce qui concerne l’impôt et la taxe, il vous faudra tout simplement remplir la rubrique changement d’adresse. Pour les impôts locaux, vous devriez alerter votre déménagement à la trésorerie sur l’ancienne et la nouvelle adresse. Votre déménagement aura aussi quelques répercutions sur votre carte grise. Cette procédure doit se faire dans un délai de 1 mois. La plaque d’immatriculation est aussi à réviser au cas où vous changez définitivement de département (http://immatriculation.ants.gouv.fr/Services-associes/Changement-d-adresse-en-ligne).

A quel moment prévenir de mon changement d’adresse ?

Vous disposez d’un délai de 3 mois à l’avance pour le changement d’écoles de vos enfants. Avant toute autre préparation concernant un changement d’adresse, et si vous avez une confirmation de votre départ, il faudra tout de suite prévenir le responsable de l’école où sont scolarisés vos enfants. Cela se fait en général 3 mois à l’avance afin de bien préparer tous les dossiers concernant vos enfants. Vous pouvez donc signaler l’école via une lettre recommandée avec avis de réception puis demander en retour un certificat de radiation avec toutes les informations administratives de vos enfants.

Vous avez 1 mois à l’avance pour prévenir aussi votre bailleur et votre assureur habitation et automobile. Après avoir connu et confirmer votre nouvelle adresse, il vous sera aussi nécessaire d’alerter votre bailleur. Pour cela, il faudra que vous fixiez également un rendez-vous afin de lui faire un compte rendu sur l’état des lieux. Dans ce cas, vous allez établir l’état des lieux de sortie de votre domicile vide et lui remettre en main propre les clés de votre ancienne maison.

Pour ce qui est de l’assurance de votre habitation, la procédure est de même que pour l’assurance auto. En effet, il vous suffit de prévenir votre assureur par LRAR ou par visite concernant votre changement d’adresse tout en mettant un accent sur les nouvelles conditions de logement et de garage. Pour ce qui est de la carte grise, l’adresse du propriétaire doit obligatoirement être modifiée sur la carte grise selon la nouvelle adresse.

Aviser l’EDF et le GDF 15 jours avant votre départ

Avant de déménager, il vous faudra régler tous les abonnements ainsi que les arriérés concernant l’électricité ou le gaz de votre ancien logement. Pour cela, il sera aussi nécessaire de fixer une date précise sur la rupture des contrats et souscrire de nouveaux abonnements pour votre nouvelle adresse. La procédure peut se faire par téléphone ou par LRAR avec les détails de votre dernière facture ou il sera aussi possible de contacter en lignes au service des deux entreprises. Le solde tout compte sera ainsi fait par des agents de l’EDF et GDF à partir des relevés sur compteurs.

Comment bénéficier du suivi du courrier et pendant combien de temps ?

Le transfert de votre courrier peut se faire dix jours avant votre déménagement. En effet, la Poste dispose de nos jours d’un service de réexpédition de courrier. Ce service peut se faire pour 6 mois ou 1 an de contrat au choix. Il vous récupérer un formulaire de « réexpédition nationale définitive » à la Poste (http://boutique.laposte.fr/reexpedition-garde-de-courrier/reexpedition-definitive-nationale). Pour un contrat de 6 mois, la Poste se chargera de vous prévenir 1 mois avant la fin du contrat et c’est possible de le prolonger une seconde fois pour 6 mois.